Biographie

Frédéric Moreau de Bellaing est basé à Bruxelles. Il est à la fois cinéaste et photographe indépendant.

[Audiovisuel]
Après des études de cinématographie à l'INSAS (Bruxelles), Frédéric a touché à de nombreux aspects du secteur audiovisuel, tour à tour comme électricien de plateau, graphiste télé, cameraman en news, réalisateur de films institutionnels ou encore comme monteur de bande annonce.
Tournage en Roumanie
[cinéma]
Parallèlement, il a développé, en étroite collaboration avec Moreno Boriani, un travail cinématographique personnel en tant que scénariste et réalisateur. Cet investissement dans le long terme a vu naître, entre autre, plusieurs courts métrages de fiction, quelques documentaires et des clips musicaux.

Tournage du Long métrage chinois "Rongyi"  de Wei A-Ting, Bruxelles 


[Photographie]
Durant ses études cinématographiques, Frédéric s'est investi dans la photographie au point d'en faire le sujet de son mémoire.  Ses études finies, il s'envole pour la Palestine équipés de deux boitiers et de 64 rouleaux de films inversibles.  Sa carrière professionnelle dans l'audiovisuel mettra un frein au développement de son parcours photographique jusqu'en 2009.  Rentré d'un tournage documentaire d'un mois plus d'un mois durant l'été 2008 en Chine, il décide de repartir à la découverte de ce pays continent, bien décidé à se replonger dans la photographie.
Viennent ensuite plusieurs voyages en Inde, pays photogénique, s'il en est.
En décembre 2010, alors qu'il tourne un documentaire dans le milieu de la danse à Pondichéry, l'ancien comptoir commercial français des Indes, la ville est frappée de plein fouet par un cyclone. La ville, peu coutumière de ces cataclysme est frappé de plein fouet. Il s'attache alors à suivre les pondichériens dans leur réaction dans les heures qui suivent le passage de Thane, nom donné à ce cyclone. 
Ce travail donnera lieu  à sa première exposition au printemps 2011, au château du Karreveld à Molenbeek.
De projet en projet, Frédéric développe son univers photographique tant au niveau de la thématique que de son approche esthétique.
2017 est une année particulière. Il s'investit pleinement dans la photographie, les expositions s'enchaînent...

Bruxelles, 2017

[Expositions]

2017

Novembre du 4 au 10 - Réfugiés, le salon des refusés - Avec entre autre Olivier Papegnies du Collectif Huma
Mons, le magasin de papier, expo collective

Août/Septembre 
Bienvenu, avec ou sans papiers - avec Olivier Papegnies du Collectif Huma, 
Avenue d'Auderghem 269, Etterbeek

Avril
Sonate pour Lumière + J'ai traversé des terres abstraites
Area 42, Schaerbeek

2016

Novembre 
Hard Days Light 
Les éditeurs, Bruxelles

2012

Octobre 
Lueurs d'espoirs
Maison des Cultures et de la cohésion sociale, Molenbeek
Dans le cadre du festival Daba Maroc

Avril
Thane Pondichery
Château de Karreveld, Molenbeek
[Concours]

2016
Nominé dans le  Top 100 des photographes du LensCulture Street Photography Awards 2016

Highland Games, Scotland, 1992

2013
5e au concours météo France LES PHENOMENES METEOROLOGIQUES EXTREMES

Quelques heures après le passage du Cyclone Thane, Pondicherry, Inde

2011
Top 10 Panasonic Lumix Award

Moulin à grain, Chidambaram, Inde

Back to Top