Publications ce 19 novembre dans les médias autour d'une intervention disproportionnée de la police
Exposition passée, à Mons du 4 au 10/11 2017

Octobre 2017, je suis convoqué pour un interrogatoire dans mon commissariat de quartier pour des photos prises le 21 juillet 2017 alors que je photographiai une collectif de sans papiers.  J'en ressortirai avec la confirmation, noir sur blanc, par le service juridique de la police, qu'il n'y a aucune infraction lorsque l'on photographie (et publie des photos) des agents de police en service dans des lieux publics. 

Cette "aventure" apparemment anodine est un signal inquiétant et je vous conseil vivement la lecture de la chronique de Vincent Engel dans le journal Le Soir.
C'est ici
Back to Top